SANTONI Jean-Toussaint Jérôme Victor Napoléon

Un Corse au 174e RI

 

004-001 - Copie

   

Né le 15 juillet 1895 à Palneca, tué le 4 septembre 1916 à Cléry sur Somme.

 

174eme santoni jean

Il a 19 ans lorsque le 19 décembre 1914, il quitte son village de Palneca au centre de la Corse à destination de nice ou arrivé le 22, il est enrôlé à la 27e compagnie du 163e RI. Le 19 avril 1915, il part pour le front de Meurthe-et-Moselle et rejoint la 5e compagnie du régiment qui opère dans le bois du Jury près de Beaumont, ou les attaques allemandes sont fréquentes.

 

Le 28 mai à minuit, il rejoint les premières lignes de tranchées de Flirey très exposées au feu, ou depuis le début du mois d'avril, les pertes sont quotidiennes. Le 31 mai, Jean-Toussaint Santoni est enseveli au cours d'un violent bombardement et à la chance de s'en sortir sans blessures, mais fortement commotionné. Après quelques jours passés à l'arrière, il est de retour dans ses lignes le 5 juin 1915, il est blessé par des éclats d'obus et est évacué sur l'hôpital de Toul, ou il est soigné jusqu'au 9 septembre avant de partir pour Avignon pour tois mois de convalescence.

 

De retour sur le front, il passe le 18 mars 1916, au 174e RI, 6e compagnie, qui opère dans la Meuse devant Douaumont, mais au mois d'avril il tombe malade et est évacué sur l'ambulance de Rigny-la-Salle, avant de partir pour la première et dernière fois, en permission le 25 avril 1916.

 

Après quinze jours de bonheur passés avec les siens à Palneca, il débarque à Marseille le 14 mai 1916, afin de rejoindre le 174e RI à Balrain dans la Meuse, pour ensuite  rejoindre la Somme fin juillet 1916, ou un mois après le début de la bataille, les pertes sont tellement importantes, que l'on fait appel aux régiments de réserve pour pouvoir tenir le front. Cela permet à Jean-Toussaint Santoni de retrouver beaucoup de compatriotes , anciens du 373e RI qui ont intégré les 229e et 363e RI, et surtout parmi-eux des amis de Palneca avec lesquels il va être photographié peu de temps avant sa mort.

 

004-001

Jen-Toussaint Jérôme Victor Napoléon Santoni photgraphié (en haut à gauche), en compagnie des poilus de Palneca du 229e RI, quelques jours avant sa mort.

 

 

article tiré du livre de F. Patreto et J.C. Fieschi : "Le mémorial des poilus Corses" aux éditions ALBIANA